Je vous parle régulièrement ici d'actions de résistance, d'alternatives concrètes, de soutien à des désobéissants, de légitimité face à des lois indignes ou non appliquées... Jeudi Noir, Antipubs et Déboulonneurs, Faucheurs volontaires, Délinquants solidaires et soutien aux sans papiers... Voici une belle occasion d'en débattre de vive voix, et de faire converger toutes ces formes de désobéissance autour d'un programme alléchant.

C'est à Grigny près de Lyon, le 8 octobre. J'y serai.

Texte d'Appel : Nous sommes tous des désobéisseurs !

Face aux atteintes portées à la démocratie par une oligarchie toujours plus agressive,

Face aux remises en cause du pacte social et notamment des services publics,

Face à la nécessité de renforcer le répertoire d’action des citoyens, des salariés, des chômeurs, des consommateurs, de tous les sans (logement, papier etc.),

La question de la désobéissance est posée par des acteurs sociaux les plus divers et toujours plus nombreux. Ces actes de désobéissance ne sont en rien un retour au vieil illégalisme.
Ils en appellent à la désobéissance au nom d’une conception plus haute du droit.

Désobéissance individuelle pour échapper à l’idéologie du système et à ses engrenages : réseaux anti-pub, collectifs d’accueil des étrangers en situation irrégulière, RESF, faucheurs volontaires, bilinguisme régional, semences paysannes, lanceurs d’alerte, refus de la télévision, des JO, réquisition de locaux (DAL, Jeudi Noir), etc.

Désobéissance professionnelle pour échapper à la casse des services publics, aux logiques de privatisation du vivant, avec les enseignants désobéisseurs, les médecins solidaires, les postiers qui refusent d’être transformés en VRP, les électriciens qui rétablissent le courant, les travailleurs sociaux qui refusent de devenir des auxiliaires de police, l’appel des cinéastes à désobéir, les mouvements pour défendre les services publics (EGSP), le droit à l’avortement, le refus du travail dominical et des nocturnes commerciaux, etc.

Désobéissance institutionnelle avec des collectivités territoriales qui refusent les expulsions, qui contournent les interdits en matière de services publics gratuits, qui se proclament territoires sans OGM, villes hors AGCS, qui pratiquent des semis désobéissants, admettent de l’habitat léger, refusent l’implantation de grandes surfaces, revendiquent la désobéissance européenne, etc.

Modalités et programme sur le site du Sarkophage

Tous à Grigny (Rhône) le 8 octobre de 9h à 17h !

La désobéissance : un enjeu de citoyenneté

DÉSOBÉISSANCE INDIVIDUELLE, PROFESSIONNELLE, INSTITUTIONNELLE

Forum national co-organisé

par la ville de Grigny (Rhône) et le Sarkophage

Entrée libre

Centre Edouard Brenot (rue Waldeck Rousseau) à Grigny (Rhône)