vendredi 25 janvier 2013

Fessenheim, la promesse du gouvernement piétinée par... le gouvernement.

paillasson_vert_bienvenue.jpgOu : quand le Ministère de l'écologie se tire tout seul une balle dans le pied. A se demander s'ils ne font pas exprès, hum. Un communiqué réalisé à bout portant pour le Parti de Gauche... Trop c'est trop. Et là on nous prend vraiment pour des quiches.

COMMUNIQUE DU PARTI DE GAUCHE

Fessenheim, la promesse du gouvernement piétinée par... le gouvernement.

Décidément, les français ne sont jamais au bout de leurs surprises avec ce gouvernement !

Candidat, François Hollande promettait de prendre immédiatement la décision de fermeture de la centrale de Fessenheim, pour des raisons de vieillissement et de risque sismique.

Élu Président, François Hollande remettait cette décision à 2016.

Et voici que maintenant, selon les révélations du journal Le Monde, c'est le Ministère de l'Ecologie lui-même qui fournirait les arguments pour ne pas fermer Fessenheim, arguant dans un mémoire de défense que "c'est à bon droit que le tribunal administratif de Strasbourg a estimé qu'aucune pièce du dossier ne permet d'établir une exposition à un risque sismique qui justifierait une mise à l'arrêt définitif de la centrale" ?!

Où est la volonté politique ? Où sont passés les engagements de campagne ? Et que Diable sont allés faire nos camarades écologistes d'EELV dans ce gouvernement ?

Alors que s'ouvre le "grand débat public national" sur la transition énergétique, nous demandons au gouvernement de dire enfin clairement quelles sont ses intentions concernant l'avenir du nucléaire en France. Les tergiversations n'ont que trop duré.

Pour nous, c'est clair : il faut planifier la sortie progressive du nucléaire, et l'engager maintenant pour accompagner la reconversion. Nous invitons tous les écologistes à se rassembler autour de cet objectif pour construire une véritable politique alternative en matière de transition et de planification écologique.

Lire aussi notre analyse du rapport parlementaire sur la fermeture de Fessenheim et la contribution "Fessenheim, en finir avec le chantage à l'emploi"

Et toujours l'excellent "Couleuvres à neutrons" d'Hervé Kempf.

Haut de page