vendredi 11 septembre 2015

Monsieur Hollande et la baisse des impôts : La démagogie contre la progressivité !

tva.jpgVoir aussi notre communiqué sur le site du PG co-rédigé avec Danielle Simonnet

Monsieur Hollande et la baisse des impôts : La démagogie contre la progressivité !

Monsieur Hollande en boucle depuis cet été poursuit sa campagne de communication démagogique et dupe un million de français en leur annonçant qu’ils vont cesser de payer l'impôt sur le revenu pour mieux masquer son incapacité chronique à leur fournir un emploi et à rétablir de l'égalité.

Mais comment se fait-il que dans un pays aussi riche que la France, un foyer sur deux soit dans une telle précarité qu'il ne soit pas imposable ?

Le principe même de l’impôt sur le revenu, progressif, est un fondement de la République qui établit que chacun contribue à l’intérêt général selon ses moyens, afin de garantir à toutes et à tous en retour de bénéficier selon ses besoins. Mais Monsieur Hollande depuis le début de son mandat se moque bien de de la vision solidaire et partageuse de l'impôt républicain.

Quand donc les plus pauvres cesseront ils de payer la TVA qui elle, touche tout le monde indistinctement de sa situation financière et pèse de fait bien plus fortement sur les bas salaires ?

Quand donc s’attaquera-t-il enfin avec force à la fraude fiscale des riches particuliers, actionnaires, et multinationales bien conseillées ?

Exigeons une révolution fiscale au service de la redistribution des richesses. Instaurons 15 tranches de l’impôt, incluant un revenu maximum, une traque aux exilés fiscaux, une taxation des revenus du capital plus élevée que celle des revenus du travail et la baisse de la TVA, l’impôt le plus injuste socialement.

Dans cette longue agonie de la promesse d’une vraie réforme fiscale pour un impôt redistributif, Monsieur Hollande en monarque exploite la démagogie pour mieux enterrer la progressivité.

Haut de page