lundi 19 octobre 2015

Victoire pour la liberté d'expression : merci à Erri de Luca !

Victoire pour la liberté d'expression : merci à Erri de Luca !

Erri de Luca avait estimé légitime de "saboter" le projet de tunnel pour la liaison ferroviaire Lyon-Turin, dite TAV, seule solution pour mettre un terme à une entreprise coûteuse, inutile et dévastatrice dans le Val de Suse (Piémont). Il l'a écrit dans un pamphlet, La parole contraire, édité chez Gallimard, et répété lors de plusieurs entrevues avec des journalistes. Il risquait une peine de 5 ans de prison.

Dans l'épisode à rebonds qui se joue depuis le 28 janvier au tribunal de Turin, le verdict vient de tomber : l'écrivain est relaxé !

Je me réjouis de cette relaxe : elle vient confirmer que la lutte paye et qu'il importe plus que jamais de soutenir les lanceurs d'alerte. Comme nous avons été aux côtés de l'inspectrice du travail Laura Pfeiffer et du salarié lanceur d'alerte de Tefal vendredi dernier au Palais de justice d'Annecy, nous continuerons de soutenir toutes celles et ceux qui ne se taisent pas.

Le projet pharaonique du Lyon-Turin, évalué à environ 30 milliards d'euros pour la seule infrastructure ferroviaire, n'est pas une solution ! C'est une aberration sur le plan économique, compte tenu de l'évolution des flux de transport de marchandises, et sur le plan écologique, par la destruction des terres agricoles, les millions de mètres cubes de déblais, et la destruction irréversible de l'hydrologie du massif qu’il entrainera.

Les opposants du côté français et italien exigent l'utilisation de la voie ferroviaire existante, largement sous-utilisée (moins de 20% de sa capacité), pour les flux transfrontaliers entre la France et l'Italie. Les travaux côté italien ont été imposés de façon brutale, sans concertation avec la population. Ils ont déclenché une mobilisation très importante.

Pour faire entendre la voix des lanceurs d’alerte et provoquer le débat public sur des bases argumentées, le Rassemblement en Auvergne Rhône-Alpes organise ce vendredi une grande journée d'action régionale. D'Ambérieu à Chambéry, nous irons à la rencontre des syndicats, des associations de défense de l'environnement, des experts et citoyens pour étudier des solutions ici et maintenant en faveur du transport de marchandises par le rail et de réduction de la pollution dans nos vallées.

Venez faire entendre votre voix ce vendredi 23 octobre lors du débat public "Grands projets inutiles ? Investissons plutôt dans le #BienVivre !" animé par Thierry Brun (Politis) avec Daniel Ibanez et les députés européens Curzio Malteste (GUE), Karima Delli et Michèle Rivasi (EELV), à 19h30 à Chambéry !

La liberté d'expression n'est pas à géométrie variable, qu'elle soit tissée de mots ou de banderoles. Elle est légitime et nécéssaire quand les citoyens sont privés de parole.

Merci à Erri de Luca de l'avoir portée avec courage et sincérité.

Chambery_reunionpublique-1024x576.png

Haut de page