vendredi 11 décembre 2015

Cop21, climat et lutte des classes : retour aux sources

EtaturgenceClimatique.jpgA l'approche de la fin du report sur un accord (sic) et pour celles et ceux qui n'ont pas le temps de suivre, voici un condensé et extraits subjectifs des déclarations de la nuit dernière à la #cop21, entre montagnes, petits Etats insulaires et monarchies pétrolières...
 
Pour protéger ses montagnes, le Népal veut revenir à un objectif max de hausse des températures de 1,5°C. Sur ce rapport du groupe "ambitions", Tuvalu ne veut pas qu'on abandonne l'option 1,5°C. La Bolivie non plus, mais le Koweit lui s'associe à l'Arabie Saoudite qui veut revenir aux 2°C et s'y arrêter... Les Barbardes déclarent que si ça continue, ce ne seront plus des scientifiques qui se pencheront sur le climat mais des archéologues. Le Venezuela refuse les mécanismes de marché dans l'accord et regrette par motion d'ordre que certains ministres apparaissent, déroulent leur arguments et puis s'en aillent mais refuse apparemment de prendre des engagements. L'UE quant à elle annonce ne pas pouvoir s'engager sur un montant financier pour la contribution à l'article 6 à la lecture du rapport du GT financement - clairement le plus light des trois groupes, qui n'annonce ni accord ni convergence...
 
Fermez la radio. Pour savoir ce que disent réellement les États et les groupes de travail "ambitions", "finance", "différenciation" : suivez sur twitter le compte du député de Charleroi Jean Marc Nollet ou lisez le Journal de bord très instructif de Reporterre : où l'on découvre des négos climat qui ressemblent à une lutte des classes... 

Ou encore rejoignez l'appel de nombreuses associations dont Alternatiba (*) à déclarer l'état d'urgence climatique demain 12 décembre à Paris, que j'ai signé aux côtés de 99 autres "personnalités" mobilisées comme Vandana Shiva, Pablo Solon Romero, Susan George, Jean Pierre Dubois, Geneviève Azam, Thierry Salomon, Eva Joly, Txetx Etcheverry, Jacques Testart, Malika Peyraut, Arthur H, Michelle Rivasi, Jean Luc Mélenchon, Isabelle Attard, Patrick Viveret, Dominique Bourg, Florent Compain, Bruno Latour, Jon Palais, Bruno Lamour, Laurent Pinatel, Pierre Larrouturou, Kaddour Hadadi (HK), Yak (Elyx)... et de 10.000 signataires qui nous ont rejoints en 48h. Ce rassemblement sera la plus importante mobilisation citoyenne de la COP21. Venez.

 

(*) Les Amis de la Terre, Attac France, Alternatiba, Action Non Violente COP21, Bizi!, Confédération Paysanne, Coordination de l’Action Non-Violente de l’Arche, Coordination Nationale Pas Sans Nous, Droit Devant !!, Ecologistas en Accion, Ecologistas en Accion, Emmaüs Lescar Pau, End Ecocide, Mouvement pour une Alternative Non-Violente, UNEF et Via Campesina

Haut de page