mardi 23 février 2016

Autogestion solaire sur BFM (rebond de chronique)

IMG_1686.JPGSuite à ma chronique sur Reporterre concernant la déforestation de dix hectares dans le Sud de la Drôme à Réauville pour y installer une centrale photovoltaique, le débat sur capitalisme vert et propriété publique des moyens de production (si si !) remonte jusqu'à BFM TV où le président de Solairedirect (Engie) est interpellé en direct.

Dans l'émission du 21 février de "Un monde en mouvement" sur BFM Business, la journaliste Pauline Tattevin interpelle en effet Thierry Lepercq sur les critiques soulevées dans ma tribune, et le Président de Solairedirect fournit une réponse pour le moins surprenante : rasez dix hectares de forêt, vous faites de la "démocratie verte", la biodiversité s'en trouvera confortée "de manière tout à fait inattendue", "la végétation continuera à exister" (certes, voir photo) et c'est une centrale de propriété collective exemplaire qui se mettra en place à Réauville.

Yeepee ! Gloire à Solairedirect touché par la grâce de l'autogestion ! J'invite donc tous les citoyens de Réauville à demander leur voix au Conseil d'administration de Engie pour décider de la future gestion de cette centrale villageoise ;)

A voir à la 9e minute ici

Haut de page