lundi 29 février 2016

Petit compte-rendu imagé, politique et subjectif de Barjac

IMG_2238.JPEGAprès le beau succès de Notre Dame Des Landes samedi, très belle mobilisation hier à Barjac : environ 10.000 estimés, une foule aussi impressionnante que lors des grandes manifestations de 2011, et un message clair : après 5 ans de luttes, le mouvement ne faiblit pas.

Un public hétéroclite de jeunes et moins jeunes, de militants politiques et d'anars, d'élus locaux de tous bords et de citoyens concernés, parfois venus initialement à la contestation non par motifs de « transition » ou raisons politiques, mais simplement par l'impact concret et local du permis dit de Montélimar. Un bain de jouvence qui sort des microcosmes habituels, une mobilisation qui élargit.

Sur scène, des prises de parole des élus et des collectifs, avec un intervenant PS malheureux qui se fait siffler et huer par la foule quand il parle de l'action du gouvernement et du succès de la Cop21, deux élus LR qui se font discrets. J'interviens avec plaisir et le sentiment réjouissant d'être au bon endroit. La foule est chaleureuse et on sent les gens reboostés, ravis d'être ici et de se voir si nombreux.

Bientôt la vidéo de mon intervention filmée par un camarade de l'Ardèche, en attendant la version longue est ici Barjac : No gazaran, on est toujours là. J'en ai fait une version courte : histoire de ne pas assommer tout le monde, les organisateurs avaient restreint les prises de parole à 3 minutes, au bout desquelles montait sur la sono le « On lâche rien » de HK et les Saltimbanks. Excellente idée, sauf que les copains m'avaient demandé de dépasser, juste pour le plaisir de l'écouter... C'est malin.

Après une arrivée sous un ciel gris et pluvieux, au moment où la marche commence dans le village de Barjac, le soleil perce. Plaisir de retrouver les camarades du PG un peu partout : dans le collectif d'organisation avec Patrick G, en brigade clowns avec Marie France D, avec nos élus régionaux Nouveau Monde et du Rassemblement en Auvergne-Rhône-Alpes qui sont présents aux côtés des militants venus de tous les départements - Drôme, Ardèche, Gard, Rhône, Isère, Haute-Garonne, Bouches du Rhône...

Comme le dit parfaitement Hervé Kempf dans son edito sur Reporterre : « Craque, vieux monde, les fleurs de la vie percent ton béton ! Ah les amis, quel week-end ». Un petit reportage m'a-t-on dit sur France 2 hier soir au JT, un diaporama ici et de belles images dans la presse, une reprise de mon intervention relayée par le compte twitter du PG sur Midi Libre, un article dans Reporterre (qui souligne mon intervention « galvanisante », ravie !) et Barjac vu de la Drôme dans Montélimar news... Las, j'avoue qu'apprendre au retour de cette mobilisation reboostante hier soir que Ségolène Royal se dit prête à prolonger les centrales de dix ans est... un peu désespérant (d'où ce twitt un peu désabusé).

Prochaine étape, qui va être importante à mon avis : après NDDL et Barjac, la mobilisation qui monte c'est le blocage du sommet des pétroliers off-shore à Pau. C'est début avril. Si vous le pouvez, allez-y.

Merci à toutes celles et ceux qui m'ont envoyé des photos : Jean, Fanny, Manu, Benoit, Muriel, Denise... En voici une petite sélection :

Haut de page