mardi 27 mars 2018

Cavalcade régionale vers les JO 2022 en Chine

chineskiwauquiez.jpegOn en parlait déjà sur Là-bas si j'y suis en octobre dernier : « Le puissant lobby du ski est aux manettes et arrose d’argent public et de canons à neige les stations qui ne représentent que 3 % du territoire, pour des skieurs de plus en plus fortunés qui ne représentent que 7 % de la population. Mais ça rapporte, sur fond de conflits d’intérêt, de vitrine commerciale pour le marché chinois et de gros business ».

Retour sur les intérêts particuliers en Chine de Laurent Wauquiez et de son conseiller spécial au ski, Gilles Chabert, toujours sous le coup d'une enquête préliminaire pour soupçons de prise illégale d'intérêts. Il y est question du juteux marché Chinois en vue des Jeux Olympiques d'Hiver de 2022, de la Région Auvergne Rhône Alpes et de la Compagnie des Alpes, du puissant fonds chinois Fosun, du syndicat national des moniteurs du ski français, et de moniteurs ESF qui s'exportent au Club Med de Yabuli...

Extrait vidéo :

Chronique dans son intégralité pour les abonnés à voir et écouter sur Là-bas si j'y suis

Haut de page