Mot-clé - Climat et Cop

Fil des billets

lundi 3 décembre 2018

Climat : faut-il vraiment parler d’«effondrement» ? (vidéo)

Où il est question d'effondrement, de climat et de réactivation de la lutte des classes, de lucidité et de devoir d'alerte, d'action politique du stade d'après... et de la nécessaire éthique pour accompagner tout ça. Entretien filmé avec le philosophe Pierre Charbonnier (CNRS-EHESS) et Fabien Escalona de Mediapart dans "Un monde à vif". Dans la lutte contre le dérèglement climatique, la notion d’«effondrement» a gagné en popularité. Mais le «devoir de vérité» ne risque-t-il pas de dériver en «prédication impuissante» ? Débat entre Corinne Morel Darleux, militante écosocialiste, et le (...)

Lire la suite

vendredi 30 novembre 2018

Urgence climatique et action politique

radio.png

Urgence climatique, action politique, Gilets Jaunes et Laurent Wauquiez : on a fait le point ce jeudi, en prenant le temps, sur la radio locale de Haute Loire FM43. "Jeudi gère l'actu" du 29 novembre 2018 avec Corinne Morel Darleux (cliquez ici pour écouter l'émission) J'y suis également revenue sur mon départ de la direction du Parti de Gauche. Pour les valeureux anti-GAFAM, je remets ci-après le mot que j'ai publié sur les réseaux. Avec un écho saisissant et un flot de messages depuis auquel sincèrement je ne m'attendais pas, très justes et respectueux dans leur écrasante majorité. (...)

Lire la suite

mercredi 21 novembre 2018

London calling, l'autre appel de Londres (Extinction Rebellion)

ERbd.jpg

Chronique publiée sur Reporterre le 17 novembre : "En lançant le mouvement Extinction Rebellion, des activistes anglais s’engagent avec détermination dans la lutte contre le changement climatique et la disparition des espèces, raconte notre chroniqueuse. Alors que le changement est possible et urgent, disent-ils, les politiques ne font rien. Aux citoyens de reprendre la main en se soulevant pour inverser le rapport de force." En Angleterre, le mouvement Extinction Rebellion lance l’insurrection pour le climat On devrait plus souvent regarder ce qui se passe ailleurs. Pendant qu’en (...)

Lire la suite

vendredi 2 novembre 2018

Devoir de suite : retour sur un an de chroniques

Il y a à peine plus d’un an, ma toute première chronique pour Là-bas si j’y suis portait sur l'A45 : un projet désastreux qui vient d'être abandonné, ça se salue ! Et du coup on s’est dit avec l’équipe qu’on allait en profiter pour faire un petit tour d'horizon "devoir de suite" de quelques chroniques depuis une année, avec un fil rouge : les lobbies. L'intégrale est ici ! L'A45, donc, pour commencer, promise au tentaculaire Vinci. La Ministre Elisabeth Borne l’a annoncé le 18 octobre : l’État se désengage du projet ! Une belle victoire pour la coordination des opposants, née à (...)

Lire la suite

vendredi 19 octobre 2018

A ceux qui pensent encore que le climat est un truc d’écolos bobos urbains

lac_annecy_frapna.jpg

Chronique publiée sur Reporterre le 16 octobre 2018 : "Le changement climatique interpelle les citoyens, mais pas les dirigeants de Rhône-Alpes" On entend beaucoup parler, en cette rentrée, de prise de conscience climatique. Que la démission de Nicolas Hulot a provoqué un sursaut, que le rapport du GIEC ouvre les yeux... Ce n’est sans doute pas faux. Mais de manière plus perceptible, sorti des réseaux militants et des cercles informés, ce qui ébranle davantage que les petits tours des ministères ou les arcanes bien mystérieuses des organismes internationaux, c’est la confrontation (...)

Lire la suite

mercredi 10 octobre 2018

★ Appel à aller sauver chaque dixième de degré ★

risque_d_effondrement.jpg

À propos du GIEC, des dangers de tout miser sur l'objectif de +1.5C, de lucidité en politique et des "apôtres de l'apocalypse", de convergence et de "commun combat"... Voici l'édito que j'ai rédigé ce 10 octobre 2018 pour la lettre du PG. ALLER SAUVER CHAQUE DIXIÈME DE DEGRÉ Le nouveau rapport du GIEC, commandé à l’occasion de la Cop21, est donc sorti ce lundi. On y apprend que le seuil de « +1,5°C », considéré comme un point de bascule à ne pas dépasser, le sera dès 2030 au rythme actuel. Dans douze ans. Le GIEC nous dit également qu’il peut encore être évité – en (...)

Lire la suite

mercredi 3 octobre 2018

Retour sur le mouvement climat à quelques jours d'Alternatiba 2018

Les villages Alternatiba ont 5 ans, soit à peu de choses près le temps qu'il nous resterait pour "tenter l'impossible pour éviter l'impensable" en matière de climat et d'effondrement. L'occasion de revenir sur l'histoire récente du mouvement pour le climat et la justice sociale, depuis le sommet de Copenhague en 2009 jusqu'à ce week-end à Bayonne où se tiendra l'édition Alternatiba 2018. La chronique écosocialiste de Corinne Morel Darleux sur Là-bas si j'y suis : "Tous Alternatiba !" Les samedi 6 et dimanche 7 octobre, le village des alternatives Alternatiba fête les 5 ans (...)

Lire la suite

mercredi 26 septembre 2018

Comment ?

VireTridentDL.jpg

Je ne sais plus comment il faut le dire, ce qu'il faut faire pour alerter. Une nouvelle vire vient de céder dans le massif du Mont Blanc.  Les montagnes s'écroulent, le lac d'Annecy se vide de manière alarmante, le Pic du Midi n'a pas gelé depuis 100 jours. C'est du jamais vu. Et ça se passe ici, en ce moment. Le réchauffement climatique n'est pas pour 2050 ni même 2020. C'est maintenant. Faut-il le mettre en majuscules ? Le hurler ? C'EST MAINTENANT ! En deux ans j'ai utilisé tous les moyens dont je disposais, donné je ne sais combien de conférences publiques, enregistré deux chroniques chez (...)

Lire la suite

Dernière ligne droite pour Bayonne !

alternatiba_2018.jpg

Je vous en parlais il y a un mois, ça se rapproche : le rassemblement Alternatiba c'est les 6 et 7 octobre à Bayonne. L'objectif : passer de la prise de conscience à l'organisation collective. Le mot d'ordre : "Le temps de l'espoir et de l'action". Les organisateurs veulent faire un temps fort, un électrochoc. Nous aussi. Si c'est encore possible, c'est maintenant que ça se joue. Il faut dire que cinq ans après le tout premier village des alternatives à Bayonne, Alternatiba 2018 arrive à un moment crucial. Après l'été caniculaire en Europe et la multiplication des aléas climatiques (...)

Lire la suite

mercredi 19 septembre 2018

De l'écosocialisme et de l'effondrement, au Luxembourg (vidéo)

Voici la vidéo (40') de mon intervention du 8 septembre au Luxembourg où j'étais invitée par nos camarades de déi Lénk sur l'écosocialisme comme projet politique, et plus généralement sur les grands enjeux de l'effondrement en cours ou à venir, ainsi que la manière dont cela doit percuter les militants que nous sommes, notamment dans nos pratiques politiques et nos liens avec scientifiques, artistes et intellectuels pour sortir du huis-clos des convictions trop ancrées... (...)

Lire la suite

jeudi 13 septembre 2018

"Devenir le premier et le plus puissant lobby du pays" (Tribune dans Le monde)

Real_Power_is_People.jpg

Une tribune a été publiée il y a quelques jours dans Le Monde, rédigée par Sarah Kilani (Médecin hospitalier), Nicolas Gonzales (Professeur de sciences économiques et sociales) et Pablo Servigne (Ingénieur agronome et chercheur), tribune que les auteurs m'avaient invitée à lire et à appuyer. Je les en remercie et détaille ici les raisons de cet appui. Si j'ai accepté avec plaisir, même si je l'aurais parfois rédigé différemment, c'est justement parce qu'avec d'autres mots ce texte pointe lui aussi l'incurie des pouvoirs politiques en place et affirme sans ambages que “la voie de la négociation (...)

Lire la suite

mardi 4 septembre 2018

Le travail de développement à l'international de l'écosocialisme se poursuit !

visuel_livre_manifeste.jpg

J'ai été invitée dans cet objectif par nos camarades de Déi Lénk à leur Université d'été qui se tiendra ce samedi au Luxembourg. Ce sera l'occasion, après un exposé introductif sur notre Manifeste et les 18 thèses pour l'écosocialisme, de travailler en ateliers sur six thèmes identifiés par les organisateurs : nos trois revendications les plus importantes, le renchérissement de l'énergie, la souveraineté alimentaire, les alternatives mises en avant par les libéraux, l'écosocialisme en Europe et la planification écologique. J'aurai ensuite une heure pour réagir au nom du Parti de Gauche​ et (...)

Lire la suite

jeudi 30 août 2018

Bayonne, An 01 ?

LAn01.jpg

Je ne sais pas vous mais cette rentrée me semble particulière... En fait je la pressens déterminante, sans avoir précisément sur quoi elle débouchera. C'est encore difficile à formuler correctement, mais il flotte comme un double sentiment d'urgence et de frémissement. Un faisceau d'indices qui crée une ambiance différente, plus sincère peut-être, plus ardente. Plus confuse, mais aussi plus ouverte à l'inattendu. Comme si on commençait à basculer dans un après encore indéfini. Bref, tout cela ne relève peut-être que d'une vue personnelle, c'est encore difficile à analyser plus finement, mais (...)

Lire la suite

samedi 21 juillet 2018

Sans empire galactique ni baguette magique

amarante.jpg

Publié sur Reporterre le 19 juillet : Face à l'effondrement, fondons des alliances terrestres La dépendance de nos sociétés au pétrole et aux technologies fait redouter la « Grande Panne », qui nous plongerait dans un monde inconnu. Notre chroniqueuse partage ses réflexions sur la collapsologie et sur les possibilités de vivre après l’effondrement, notamment grâce à l’alliance terrestre des humains et des non-humains. Depuis quelques mois, mon cheminement intellectuel sur l’écosocialisme est de plus en plus irrigué de collapsologie, une approche de la fin du monde, que l’on peut considérer (...)

Lire la suite

vendredi 13 juillet 2018

La bataille de l'Arctique a commencé

Après Tchernobyl, après Fukushima, on met une centrale nucléaire sur les flots et on nous explique que c’est bon pour l’environnement. Sachant que tout ça a pour objectif ultime d’extraire des énergies fossiles du sol, énergies fossiles dont on sait qu’elles sont parmi les principales responsables des gaz à effet de serre, et donc de ce fameux dérèglement climatique, mais "tout ça est bon pour l’environnement" ! Pour cette 18e chronique écosocialiste sur Là-bas si j'y suis, direction l'Arctique : d'un côté la Russie, de l'autre les Etats-Unis d'Amérique avec l'Alaska. Entre les deux, (...)

Lire la suite

jeudi 21 juin 2018

Stratégie environnement énergie de la Région : climat, nature... et béton (video)

CMDsessionjuin18.jpg

Je suis intervenue à la Région sur la stratégie environnement énergie, une délibération que nous attendions avec impatience. Et, une fois n'est pas coutume, je dois dire que nous avons vu avec soulagement se dessiner l’horizon d’une région à énergie positive en 2050, avec de l’économie circulaire, la restauration de la biodiversité et de la qualité de l’air. En effet, l’ère de l’énergie abondante et bon marché est terminée. Exploiter la nature est devenu suicidaire. Nous sommes en train de détruire l’air que nous respirons, les sols qui nous nourrissent, la nature dont nous faisons partie. (...)

Lire la suite

jeudi 5 avril 2018

Anticipations (6) Boire la lumière

parhelie2.JPG

Sixième chronique de ma série "Anticipations", dans laquelle je reviens cette fois sur le paradoxe glacé du réchauffement climatique, autour du livre Les Buveurs de Lumière. Un appel à rayonner comme des putains d'ange.  *** La femme penche la tête en arrière et fixe le soleil si bien que ses yeux s’illuminent, que les rides escarpées de son visage s’adoucissent et que ses cheveux blancs sont auréolés d’un halo. - Vous regardez le soleil en face ? s’étonne Stella. - Je regarde juste en dessous. - Vous allez devenir aveugle. - Non. J’ai appris à le faire avec les buveurs de lumière, (...)

Lire la suite

jeudi 29 mars 2018

Enfouissement, de la cave à l'espace : Bienvenue chez les Shadocks

shadockprobleme.jpg

À Bure on s’apprête donc à enfouir 80.000 m3 de déchets atomiques, sans jeter un coup d’oeil ni aux arguments pourtant légitimes des opposants ni à l’expérience, un peu plus au Nord, en Finlande, du projet Onkalo (cave en finnois) qui se heurte à bien des difficultés. Onkalo c’est 5 km de tunnels à 500 m sous terre, où seront enterrées 5.500 tonnes de déchets nucléaires pour 100.000 ans. 100.000 ans… Comment peu-on prévoir quoique ce soit à cette échelle, comment va-t-on seulement prévenir les générations à venir que le site est dangereux et les dissuader d’aller voir ce que leurs ancêtres ont (...)

Lire la suite

mercredi 28 février 2018

Climat et montée des eaux : Les riches prennent le large

Maldives Underwater Cabinet

Il se passe des choses bizarres sur la planète en ce moment. D’un côté la ville du Cap vient d’être déclarée en état de catastrophe naturelle le 13 février dernier, après trois ans de sécheresse, et risque purement et simplement la rupture en eau potable de 4 millions d’habitants. A l’inverse, de l’eau il y en a trop ailleurs. On a vu les inondations en France, mais surtout en Asie (750 morts l’été dernier au Népal, en Inde et au Bangladesh) ou en Amérique du Sud. De nombreux scientifiques estiment que ces épisodes extrêmes, dus en premier lieu à la mousson, risquent de s’aggraver. Une étude (...)

Lire la suite

mercredi 10 janvier 2018

Anticipations (1) Imaginer la pluie

MaxPixel.freegreatpicture.com-Plane-Abandoned-Icelandic-Wreck-Aircraft-Wreckage-2122015.jpg

Cette chronique est la première d'une série sur les "fictions de l'effondrement" - récits, livres et films d'anticipation à visée politique - et ce qu'elles nous disent du présent. Une tentative de renouveler les formes du discours politiques et d'y inclure poésie, culture et dystopies. Pour cette première, réflexion sur les mots de l'après, avec le très beau "Imaginer la pluie de Santiago Pajares. Imaginer la pluie Le sable. le sable à perte de vue. Dans toutes les directions. Et au milieu de ce néant qui n'est que sable, un petit puits, deux palmiers, un potager minuscule et (...)

Lire la suite

- page 1 de 8

Haut de page