mot-clef : "Marseille"

de Marseille à Tanger, une seule Méditerranée (Récit d'écosocialisme au Maroc)

maroc_1.jpg

Voici le récit que j'ai rédigé de nos rencontres autour de l'écosocialisme au Maroc, également sur le blog de Jean Luc Mélenchon ici. Arrivée au Maroc accueillie par un croissant de lune mercredi soir, le sourire aux lèvres. Voyager, c'est à chaque fois décaler un peu le temps et l'esprit, prendre  […]

Lire la suite

De l'écosocialisme, de la nécessité d'une alternative et d'un projet en lien avec les luttes (retour de Marseille)

marseille_5.JPG

Ce sont près de 150 personnes qui sont venues participer aux Assises écosocialistes dans un lieu associatif à Marseille ce samedi. Il y a été question de Marx et de lutte des classes, de rapports de propriété, mais aussi de territoires en transition, de gestion des déchets, de régie publique de  […]

Lire la suite

Assises écosocialistes de Marseille, c'est demain !

Assises_Ecosocialistes_Marseille.jpg

Une belle rencontre au programme, au plaisir de vous y croiser... 14h – 15h : Qu’est-ce que l’écosocialisme ? - Avec Corinne Morel Darleux (Secrétaire nationale du Parti de Gauche), Jacques Lerichomme (Conseiller régional, Club des 5), Pierre Kohmiju (Gauche Anticapitaliste) - Marxisme et écologie :  […]

Lire la suite

Petite revue des jours qui vont

Waaah. Quelle semaine encore... Mardi, après un passage à l'Usine affairée en pleine préparation de la (re)prise de la Bastille du 18 mars, je suis allée à Sciences Pos Paris débattre de politique énergétique au nom du Front de Gauche avec Marie Hélène Aubert (PS), Michèle Rivasi (EELV) et Jean Luc  […]

Lire la suite

Les mondes d'après à Gardanne

Une chouette après midi dans les Bouches du Rhône, samedi dernier. Une centaine de personnes venues débattre de transition énergétique en plein air, des concerts, et... une séance de dédicace pour Les mondes d'après (et pour mon petit bouquin vert au passage ;) Après être intervenue pendant le débat  […]

Lire la suite

Adresse à M Besson

Avec la complicité de Didier, voici l'invitation lancée à Eric Besson. Cette adresse a été filmée devant le Palais de Justice à Marseille le jour de la manif des 5.500 contre le "délit de solidarité". Nous sommes en effet tous les deux dans la Drôme (Eric Besson est maire de Donzère), et  […]

Lire la suite

Palais de Justice, désobéissance civique et rêves de duel...

europ09_marseille.jpg

Je vais rejoindre les camarades des Bouches du Rhône. On a décidé de filer un coup de main au Ministre Besson. Le pauvre. Il avait déjà ses objectifs d'expulsion d'immigrés, il a maintenant de nouveaux « quotas » : 5 500 arrestations de soutiens aux sans papiers. Devant le Palais de Justice, nous allons nous constituer prisonniers.

Nous déclarer coupables de délit de solidarité, comme des milliers de citoyens partout en France.

Franchement c'est quoi, cette société où on considère que c'est un crime d'aider quelqu'un à vivre dignement ? Les témoignages de garde à vue se multiplient, sur des motifs aberrants ! L'une rechargeait les portables des migrants, l'autre s'est interposé lors d'un contrôle un peu trop musclé... Le gouvernement cherche à distiller la peur, à dissuader les citoyens de se mêler de ce qui ne les regarde pas. Sarkozy rêve d'une France où le tout est réduit à la somme de ses parties. Un agrégat d'individus, chacun dans son monde, chacun pour sa gueule. Une société d'auto-entrepreneurs, ce nouveau statut à la mode... Quand on commence à détourner le regard pour ne pas avoir d'ennuis, quand on préfère se taire quand ce sont les autres qu'on emmène, c'est toute la société qui recule, une certaine vision de l'humanité qui disparaît en silence.

Lire la suite

Réunion publique du PG à Marseille le 17 mars 2009

Bonsoir à toutes et à tous,

Je voudrais d’abord vous remercier de votre invitation à venir vous parler d’écologie. C’est une vraie satisfaction de constater que les orientations écologiques du PG ont de plus en plus d’écho, tant en interne qu’en externe d’ailleurs.

Si je vous ai montré ces deux petites vidéos en introduction1, au-delà du clin d’oeil, c’est parce que je crois qu’elles sont révélatrices du combat que le PG doit mener : celui du combat pour une écologie de gauche, sociale et solidaire.

Parce que depuis les années 70, l’écologie a cessé d’être l’affaire des scientifiques et des naturalistes pour devenir l’affaire de tous, avec le lancement d’associations de défense de l’environnement et la création du ministère de l’environnement en 1971. Mais depuis, qu’est-ce qui a changé ? Les positions de René Dumont, d’Illitch ou d’André Gorz sont malheureusement toujours autant d’actualité ! Certes, il y a une prise de conscience : la planète est en danger, « notre maison brûle ». Mais une fois n’est pas coutume, et même si ça me fait bizarre de dire ça, J Chirac avait raison : on continue de regarder ailleurs !

Lire la suite