Mot-clé - Collapsologie

Fil des billets

vendredi 19 octobre 2018

A ceux qui pensent encore que le climat est un truc d’écolos bobos urbains

lac_annecy_frapna.jpg

Chronique publiée sur Reporterre le 16 octobre 2018 : "Le changement climatique interpelle les citoyens, mais pas les dirigeants de Rhône-Alpes" On entend beaucoup parler, en cette rentrée, de prise de conscience climatique. Que la démission de Nicolas Hulot a provoqué un sursaut, que le rapport du GIEC ouvre les yeux... Ce n’est sans doute pas faux. Mais de manière plus perceptible, sorti des réseaux militants et des cercles informés, ce qui ébranle davantage que les petits tours des ministères ou les arcanes bien mystérieuses des organismes internationaux, c’est la confrontation (...)

Lire la suite

samedi 22 septembre 2018

Collapsologie et écosocialisme, suite (vidéo)

GrenobleSeminaire.png

Je vous avais déjà parlé du séminaire sur l'effondrement qui a eu lieu à Grenoble fin aout, où j'étais intervenue sur la dignité du présent, voici la suite, avec la deuxième partie du séminaire consacrée aux alternatives systémiques, où je reviens en une dizaine de minutes sur le fromage et dessert de l'urgence et de l'anticipation, sur l'importance d'aller toucher au coeur et aux tripes et pas uniquement à l'intellect, sur la vraie question qui nous est posée face à l'hypothèse de l'effondrement (on est les deux pieds dedans), sur l'intérêt de se munir d'une bonne boussole qui mêle social et (...)

Lire la suite

vendredi 21 septembre 2018

Pistes politiques pour une rentrée de résistance

graffiti_diois.jpg

Chronique publiée sur Reporterre le 18 septembre 2018 : "Après un été ressourçant, notre chroniqueuse a préparé la rentrée politique avec son groupe d’opposition du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. Deux axes se sont dessinés : le capitalisme est incompatible avec l’écologie ; la prise en compte de l’hypothèse de l’effondrement est une responsabilité que les élus ont vis-à-vis des populations." Diable que cet été fut apaisant et fécond ! La canicule nous obligeant à partir matinalement en montagne tant qu’il y faisait encore frais, le reste des journées était libre pour (...)

Lire la suite

mercredi 19 septembre 2018

De l'écosocialisme et de l'effondrement, au Luxembourg (vidéo)

Voici la vidéo (40') de mon intervention du 8 septembre au Luxembourg où j'étais invitée par nos camarades de déi Lénk sur l'écosocialisme comme projet politique, et plus généralement sur les grands enjeux de l'effondrement en cours ou à venir, ainsi que la manière dont cela doit percuter les militants que nous sommes, notamment dans nos pratiques politiques et nos liens avec scientifiques, artistes et intellectuels pour sortir du huis-clos des convictions trop ancrées... (...)

Lire la suite

jeudi 13 septembre 2018

"Devenir le premier et le plus puissant lobby du pays" (Tribune dans Le monde)

Real_Power_is_People.jpg

Une tribune a été publiée il y a quelques jours dans Le Monde, rédigée par Sarah Kilani (Médecin hospitalier), Nicolas Gonzales (Professeur de sciences économiques et sociales) et Pablo Servigne (Ingénieur agronome et chercheur), tribune que les auteurs m'avaient invitée à lire et à appuyer. Je les en remercie et détaille ici les raisons de cet appui. Si j'ai accepté avec plaisir, même si je l'aurais parfois rédigé différemment, c'est justement parce qu'avec d'autres mots ce texte pointe lui aussi l'incurie des pouvoirs politiques en place et affirme sans ambages que “la voie de la négociation (...)

Lire la suite

lundi 3 septembre 2018

Dignité du présent : des Racines du Ciel au Titanic

Fin août a eu lieu à Grenoble l'université solidaire et rebelle des mouvements sociaux. J'y participais à un séminaire sur l'effondrement en compagnie de Pablo Servigne, Nico Haeringer, Geneviève Azam, Christophe Bonneuil, Antoine Back et Jade Lindgaard. Des débats très riches, sincères et envolés, au cours desquels j'ai été très agréablement surprise de constater l'appétit et la grande disponibilité d'esprit d'un amphi archi-bondé pour les questions relatives à la collapsologie et aux débats qu'elle provoque. La première partie de ce séminaire, avant de passer aux alternatives systémiques (...)

Lire la suite

jeudi 30 août 2018

Bayonne, An 01 ?

LAn01.jpg

Je ne sais pas vous mais cette rentrée me semble particulière... En fait je la pressens déterminante, sans avoir précisément sur quoi elle débouchera. C'est encore difficile à formuler correctement, mais il flotte comme un double sentiment d'urgence et de frémissement. Un faisceau d'indices qui crée une ambiance différente, plus sincère peut-être, plus ardente. Plus confuse, mais aussi plus ouverte à l'inattendu. Comme si on commençait à basculer dans un après encore indéfini. Bref, tout cela ne relève peut-être que d'une vue personnelle, c'est encore difficile à analyser plus finement, mais (...)

Lire la suite

samedi 21 juillet 2018

Sans empire galactique ni baguette magique

amarante.jpg

Publié sur Reporterre le 19 juillet : Face à l'effondrement, fondons des alliances terrestres La dépendance de nos sociétés au pétrole et aux technologies fait redouter la « Grande Panne », qui nous plongerait dans un monde inconnu. Notre chroniqueuse partage ses réflexions sur la collapsologie et sur les possibilités de vivre après l’effondrement, notamment grâce à l’alliance terrestre des humains et des non-humains. Depuis quelques mois, mon cheminement intellectuel sur l’écosocialisme est de plus en plus irrigué de collapsologie, une approche de la fin du monde, que l’on peut considérer (...)

Lire la suite

samedi 2 juin 2018

Jardiner, nourrir, et se préparer à atterrir (chronique Reporterre)

le_terrain_dit_du_permacol.jpg

Chronique du Diois parue sur Reporterre le 28 mai Malgré mon appel à l’aide sur les réseaux sociaux - qui a toutefois considérablement enrichi mon catalogue de podcasts sur la collapsologie - je n’ai pas réussi à retrouver cette émission de France Culture entendue distraitement un matin. L’invité y évoquait l’effondrement à venir, l’insécurité alimentaire du monde moderne en soulignant la faiblesse des stocks de nourriture à Paris, et plus généralement la nécessité d’anticiper, en développant les surfaces cultivées, un futur exode urbain vers les campagnes où les populations iraient se (...)

Lire la suite

mercredi 2 mai 2018

Anticipations (7) L'abondance à la fin

deer.jpg

Septième chronique de ma série "Anticipations'" sur les fictions de l'effondrement. Dans I Am Legend (2007), une manipulation génétique destinée à sauver l’espèce humaine a finalement provoqué son extinction - ou plus précisément sa mutation. Un homme en réchappe. Il est noir, jeune, sportif, militaire gradé, expert. C’est le dernier homme sur Terre, un thème récurrent du roman post-apocalyptique et du cinéma d’anticipation. Presque le dernier : il y a une survivante, une évangéliste gentiment illuminée et pétrie d’espérance. Dans The World, The Flesh And The Devil (1959), c’est une (...)

Lire la suite

jeudi 5 avril 2018

Anticipations (6) Boire la lumière

parhelie2.JPG

Sixième chronique de ma série "Anticipations", dans laquelle je reviens cette fois sur le paradoxe glacé du réchauffement climatique, autour du livre Les Buveurs de Lumière. Un appel à rayonner comme des putains d'ange.  *** La femme penche la tête en arrière et fixe le soleil si bien que ses yeux s’illuminent, que les rides escarpées de son visage s’adoucissent et que ses cheveux blancs sont auréolés d’un halo. - Vous regardez le soleil en face ? s’étonne Stella. - Je regarde juste en dessous. - Vous allez devenir aveugle. - Non. J’ai appris à le faire avec les buveurs de lumière, (...)

Lire la suite

jeudi 29 mars 2018

Enfouissement, de la cave à l'espace : Bienvenue chez les Shadocks

shadockprobleme.jpg

À Bure on s’apprête donc à enfouir 80.000 m3 de déchets atomiques, sans jeter un coup d’oeil ni aux arguments pourtant légitimes des opposants ni à l’expérience, un peu plus au Nord, en Finlande, du projet Onkalo (cave en finnois) qui se heurte à bien des difficultés. Onkalo c’est 5 km de tunnels à 500 m sous terre, où seront enterrées 5.500 tonnes de déchets nucléaires pour 100.000 ans. 100.000 ans… Comment peu-on prévoir quoique ce soit à cette échelle, comment va-t-on seulement prévenir les générations à venir que le site est dangereux et les dissuader d’aller voir ce que leurs ancêtres ont (...)

Lire la suite

mercredi 7 mars 2018

Anticipations (5) 232.8 degrés Celsius

farenheit.jpg

Cinquième chronique de ma série "Anticipations", dans laquelle je reviens cette fois sur des bibliothèques de fin du monde, autour de livres et de films comme autant d'effets miroirs pour parler de nature et de culture, de préservation de l'art et de littérature, même quand tout s'effondre autour...    232.8 degrés Celsius Préserver la culture, les arts, la littérature, quand bien même il n’y aurait plus personne pour les savourer ? Emmagasiner des œuvres d’art dans des musées déserts… Cela a-t-il un sens ? Quand la température chute irrémédiablement, faut-il brûler les livres pour (...)

Lire la suite

mercredi 28 février 2018

Climat et montée des eaux : Les riches prennent le large

Maldives Underwater Cabinet

Il se passe des choses bizarres sur la planète en ce moment. D’un côté la ville du Cap vient d’être déclarée en état de catastrophe naturelle le 13 février dernier, après trois ans de sécheresse, et risque purement et simplement la rupture en eau potable de 4 millions d’habitants. A l’inverse, de l’eau il y en a trop ailleurs. On a vu les inondations en France, mais surtout en Asie (750 morts l’été dernier au Népal, en Inde et au Bangladesh) ou en Amérique du Sud. De nombreux scientifiques estiment que ces épisodes extrêmes, dus en premier lieu à la mousson, risquent de s’aggraver. Une étude (...)

Lire la suite

vendredi 23 février 2018

Anticipations (4) Population Zéro

ZPG.jpg

Quatrième chronique de ma série "Anticipations" : pour parler de malthusianisme et d'écologie à partir de fictions, entre collapsologie et dystopie, avec des films qui nourrissent la réflexion sur les politiques de démographie imposée mais aussi sur l'infertilité subie...     Population zéro Dans les débats sur les causes potentielles d’extinction de notre civilisation, revient souvent l’idée selon laquelle l’explosion démographique va précipiter l’effondrement. Et de fait les statistiques ont de quoi effrayer. Nous avons passé le milliard d’individus en 1820, et les 7 milliards en (...)

Lire la suite

mercredi 7 février 2018

Anticipations (3) Dans la Forêt

20161127_143323.jpg

Réflexion à partir d'un roman organique et puissant, Dans la Forêt de Jean Hegland, sur notre capacité à réconcilier charnel et cérébral, à envisager la biodiversité comme source et non comme puits, et à cheminer sans attendre la fin du monde vers une humanité renouvelée. Troisième chronique de ma série Anticipations sur les "fictions de l'effondrement". Dans la forêt On oublie trop souvent que la libido, transformée un peu rapidement par les Freudiens en synonyme de pulsions sexuelles, est avant tout l’énergie qui sous-tend les instincts de vie. Dans la Forêt est un texte vivide et (...)

Lire la suite

mercredi 24 janvier 2018

Anticipations (2) Le Dernier Rivage

On_th_Beach_Stanley_Kramer_1959.jpg

Deuxième chronique de ma série Anticipations, sur les "fictions de l'effondrement" - récits, livres et films d'anticipation à visée politique - et ce qu'elles nous disent du présent. Une tentative de renouveler les formes du discours politiques et d'y inclure poésie, culture et dystopies.  Pour cette chronique filmographique, des imminences de fin du monde et une réflexion sur les Cassandre de la collapsologie, avec le magistral Dernier Rivage dans le rôle titre.   Le dernier rivage Menace de missile balistique sur Hawaï. Mettez-vous immédiatement à l'abri. Ceci n'est pas un (...)

Lire la suite

mercredi 10 janvier 2018

Anticipations (1) Imaginer la pluie

MaxPixel.freegreatpicture.com-Plane-Abandoned-Icelandic-Wreck-Aircraft-Wreckage-2122015.jpg

Cette chronique est la première d'une série sur les "fictions de l'effondrement" - récits, livres et films d'anticipation à visée politique - et ce qu'elles nous disent du présent. Une tentative de renouveler les formes du discours politiques et d'y inclure poésie, culture et dystopies. Pour cette première, réflexion sur les mots de l'après, avec le très beau "Imaginer la pluie de Santiago Pajares. Imaginer la pluie Le sable. le sable à perte de vue. Dans toutes les directions. Et au milieu de ce néant qui n'est que sable, un petit puits, deux palmiers, un potager minuscule et (...)

Lire la suite

Haut de page