jeudi 18 mai 2017

Nouvelles (très) fraiches de l'agriculture paysanne en Région Auvergne Rhone Alpes

HaricotsVerts.jpgUn billet écrit à la mitraillette, sans poésie. Juste de l'info brute et du ressenti.

Je siège à la commission agriculture à la Région Auvergne Rhône Alpes. Je m'en fais régulièrement le relais ici. Malheureusement je dois dire qu'on y parle peu d'agriculture et surtout de tuyaux, de fonds européens, de dispositifs et de paperasse. A la Brazil. Mais qu'à cela ne tienne : on s'y met, on décortique des dossiers parfois très techniques, et s'il le faut je me fais éclairer certains points par les acteurs sur le terrain. Depuis le début du mandat, un petit groupe s'est constitué dans les réseaux de l'agriculture paysanne et bio, dont la confiance et le respect se gagnent à force de bosser les dossiers, de consulter et de rendre compte. Parfois, ce sont eux qui m'alertent, vu le peu d'infos dont on dispose dans l'institution en tant qu'élus d'opposition, ou me demandent de vérifier si une demande est bien soumise au vote, ou de poser une question en commission. On bosse, quoi.

C'est ainsi que j'ai été interpellée sur les nouvelles aides régionales à l'installation et à la transmission d' « exploitations » agricoles (comme on dit, même si je n'aime pas cette expression). Sur le principe, les aides baissent sur l'accueil (mieux financé par l'Etat)  pour être augmentées sur l'accompagnement et le suivi, l'aide à l'installation qui n'existait pas en Auvergne fait son apparition, les montants sont jugés raisonnables, la prospection doit être accentuée pour repérer ceux qui veulent devenir agriculteurs et ceux qui vont bientôt arrêter. Pourquoi pas. Et pourtant, nous allons voter contre ce rapport.

Pourquoi ?

D'abord, parce que ce changement de politique aurait nécessité de passer en assemblée plénière, où tous les élus sont présents, peuvent débattre pubiquement et déposer des amendements. Là elle ne va passer qu'en commission permanente ce 18 mai, à huis-clos, avec une partie des élus seulement, sans débat ni amendements. Ensuite, parce que les aides à la trésorerie sont désormais réservées aux jeunes agriculteurs de moins de 40 ans. Et aussi parce que le Comité régional en charge de ces questions (le CRIT) n'a pas été réuni depuis le mois de janvier et ne s'est donc pas exprimé sur ces nouvelles orientations. Ou encore parce qu'il n'y a rien sur le foncier, l'accès aux terres agricoles, qui est pourtant un des freins majeurs à l'installation de nouveaux paysans avec des terres arables qui se réduisent comme peau de chagrin, notamment à cause de projets de béton financés par la Région (A45, Lyon-Turin, gare TGV d'Allan...) sans parler de la coupe des subventions à des organismes comme Terre de Liens.

Et surtout, parce que tous ces dispositifs vont être une fois de plus confiés aux chambres départementales d'agriculture, qui sont toutes – à l'exception notable du Puy de Dôme – présidées par la FDSEA. Au-delà même des soupçons de pratiques qui à elles seules devraient interroger la Région comme l'a souligné l'émission Pièces à conviction, les orientations du syndicat en matière d'agriculture privilégient un modèle productiviste, libéral et concurrentiel. En gros, on pourrait donc cautionner une « exploitation » (pour le coup, le terme convient dans ce cas) qui fontionnerait avec un seul agriculteur, sans salariés, à la rigueur quelques saisonniers pas chers pour la récolte, des tracteurs pilotés par GPS (ça existe), à grands coups de pesticides et d'intrants chimiques, et qui serait rentable grâce aux aides à l'hectare de la PAC européenne. Quitte à appauvrir les sols, à tuer la biodiversité, à nuire à la santé à la fois des producteurs (premiers touchés par la multiplication des maladies liées à l'utilisation de substances toxiques en agriculture abusivement dite « conventionnelle ») et des consommateurs, à produire des aliments sans jus ni saveur. Une vision de court-terme, capitaliste au sens littéral du terme. J'exagère hélas à peine pour les besoins de la démonstration. Bref, pas franchement le modèle que nous défendons.

Et puis, mettre plus sur l'accompagnement c'est bien, mais mais sans les structures qui accompagnaient jusqu'à présent, ça l'est moins. Faut-il rappeler que toutes les structures qui assuraient un suivi historique sur le terrain en agriculture paysanne et bio ont été sabrées depuis plus d'un an avec l'arrivée de Laurent Wauquiez à la Région ?

J'ai reçu ce jour en core le message suivant d'une de ces structures : « Bonjour, Merci pour ces informations et pour votre implication dans ce contexte difficile face au monarque régional. Nous n'avons pas renouvelé notre demande de subvention à la Région ; subventions qui ont été coûteuses en temps et en stress du fait des coups bas de la nouvelle majorité ! Cette boîte mail ne sera plus relevé : c'était celui de notre animateur, poste financé par une subvention régionale. Notre structure a perdu 1 ETP, nous tentons tant bien que mal à garder 1 poste à temps partiel. Le combat continue… Salutations paysannes ». Franchement, j'en pleurerais. Je ne compte plus les maraichers en difficulté, les suppressions de postes qui étaient jusqu'ici dédiés aux missions d'accompagnement juridique, d'aides pour l'accès au foncier, d'information et de conseil sur la conversion en agriculture biologique, d'appui et de sensibilisation...

Et ça continue. Le plan d'actions du nouveau « plan régional pour l'agriculture bio », sur lequel je m'étais déjà battue en session, est pire qu'annoncé. Il va lui aussi être soumis au vote de cette commission permanente. J'ai du y passer des heures pour reconstituer les lignes du tableau qui naturellement avaient changé, vérifier chaque axe un par un, pour finalement constater que les réseaux régionaux de l'agriculture biologique avaient encore été amputés d'une action, celle qui consistait à répondre aux sollicitations liées aux modalités de production en bio, pour un montant de 65.125 euros. A ma question en commission sur ce sujet, il m'a été sobrement répondu « Nous assumons ». Net, sans bavures. Ils assument, donc, la destruction des réseaux au seul profit des Chambres d'agriculture et l'extinction de la diversité des acteurs, les suppressions de poste, les paysans qui ne sauront plus vers qui se tourner, l'absence de prise en compte de la santé et du climat dans chacune de leurs délibérations, la monoculture. Dans tous les sens du terme.

Des sous, il y en a pourtant. Quand la Région donne 120.000 euros, le maximum légal, à une entreprise de patisserie industrielle, Patiprestige, rachetée par le groupe Hafner, qui licencie en Côte d'Or pour mieux rapatrier en Savoie, sur la circonscription de la Vice-Présidente à l'Agriculture Emilie Bonnivard.

Et pendant ce temps, entre deux épluchages de dossiers je récupère une note, datée du 10 mai, qui émane de la Région et du Préfet. Je suis alertée sur le fait que les aides issus de l'Union européenne de soutien à l'agriculture biologique indiquent un plafonnement très bas dans notre Région sur la conversion : 12.000 euros, alors que la plupart des autres Régions sont entre 20 et 30.000 euros. Que les aides aux maintiens, elles, sont carrément menacées de disparition suite aux propos de l'ARF, l'association des régions de France, confirmés en commission. Pourquoi la Région ne demande-t-elle pas une harmonisation nationale de ces aides, au nom de l'égalité des territoires chère à tous les « républicains » ? Je ne le saurai pas, malgré ma question. On me répond qu'il faut « dépassionner le débat ». Mais je ne demande qu'à le rationnaliser moi !

Je ne comprends pas.

Je ne comprends pas que sur des sujets comme l'alimentation et la santé on n'arrive pas davantage à travailler au-delà des idéologies.

Je ne comprends pas qu'on n'introduise pas des produits issus de l'agriculture biologique dans les cantines des lycées.

Je ne comprends pas qu'on ne voit pas bon sang qu'il n'y a pas de paysans sans terres !

Je ne comprends pas qu'on continue à tuer ces réseaux qui font la vitalité de nos campagnes.

Je ne comprends pas.

Mais on se bat.

mardi 9 mai 2017

Réflexions post-présidentielle (La sourde inquiétude que la politique soit devenue une gigantesque réserve de trolls)

coqdefeu.jpg

Chronique publiée sur Reporterre le 8 mai 2017 Le vieux monde se meurt, mais le matin neuf n’est pas encore levé Aviez-vous déjà noté que la vergogne, cette forme de pudeur et de retenue vaguement craintive est un nom féminin, quand le scrupule, originellement ce petit caillou pointu qui empêche d'avancer sereinement, est masculin ? Et surtout, aviez-vous remarqué que cette notion de vergogne n'existe plus de nos jours que dans sa locution contraire, « sans vergogne »... Cet entre-deux tours a été particulièrement violent et haineux. Il a confirmé la disparition progressive de l'empathie, (...)

Lire la suite

vendredi 28 avril 2017

Accueillir son Tigre, le prendre dans ses bras, et le ramener au sommet. (Chronique Reporterre)

arton12087-2438b.jpg

Chronique publiée sur Reporterre le 22 avril Petit conte publié samedi dernier sur Reporterre, qui depuis ce premier tour prend un relief particulier. Différent. Mais peut-être encore plus aiguisé... Belle lecture.    J’ai découvert hier que j’étais Buffle d’eau selon le zodiaque chinois. J’aime cette image qui m’évoque des paysages de rizières, la fluidité, la puissance et une certaine forme de patience heureuse et apaisée. Mais le symbole qui a le plus aiguisé ma curiosité ces derniers temps est le Tigre de la montagne. Je l’ai redécouvert et exploré à travers le fabuleux Tyger, d’Emily (...)

Lire la suite

dimanche 16 avril 2017

Le climat, un combat pour la paix (Mémoire des Luttes)

IMG_8939.JPG

Climat, international, migrations forcées, conflits armés... : ces questions sont intimement liées, et la question de l'accès aux ressources naturelles devient un enjeu géostratégique de plus en plus critique, au fur et à mesure que le climat se dérègle et que ces ressources s'épuisent. C'est le message de solidarité internationale et empreint d'écosocialisme, sur la base de la règle verte et du protectionnisme solidaire, que j'ai porté à la 3e conférence euro-méditerranéenne à Benalmadena en Espagne. J'y avais réalisé cette petite vidéo : (Voir aussi celle de ma camarade Sarah Legrain ici) Et (...)

Lire la suite

mercredi 12 avril 2017

Montez le son ! Onzième compte-rendu de mandat radiophonique sur RDWA (podcast)

rdwa.jpg

A la suite de la commission permanente de la région Auvergne-Rhône-Alpes du 27 mars 2017, nous commentons les points suivants : - Le lancement de la marque "La Région du Goût" - Sécurité et Clause Molière : vidéosurveillance, brigade régionale TER et contrôle du travailleur étranger - Rapport Montagne, quand la justice s'en mêle les manœuvres sont de mises... - Qualité de l'air dans la vallée de l'Arve et mobilisation ferroutage - "Vent d'Assos" contre la politique de Wauquiez - Arrêt de subvention au PNR des Bauges, coupure du financement GRETA Viva5 de Die Et je vous (...)

Lire la suite

samedi 11 mars 2017

Réanimer la démocratie (Débat Mediapart)

IMG_8401.PNG

Voici le lien vers le débat sur Mediapart auquel je participais ce jeudi sur le thème "Réanimer la démocratie". Malheureusement les deux représentants lyonnais de LR et d'Emmanuel Macron nous ont fait faux bond au dernier moment, et nous avons donc finalement discuté avec Nathalie Perrin Gilbert avec les deux constitutionnalistes qui étaient sur le plateau du premier débat. Cela a donc beaucoup tourné autour de la question institutionnelle, qui - si elle est importante - ne doit pas faire oublier que tous ces outils de participation citoyenne ne servent pas à grand chose hélas si les (...)

Lire la suite

vendredi 10 mars 2017

Campagne présidentielle : où agir / l'unité de la gauche (Chronique Reporterre)

arton11752-0ac80.jpg

Chronique publiée sur Reporterre en deux temps, le 7 mars et le 8 mars 2017   1. L’unité de la gauche ne peut se faire que sur des principes forts On m’a fait remarquer que mes chroniques se faisaient de plus en plus poétiques et contemplatives, empreinte de nature et de paysages, de moins en moins « politiques ». C’est vrai, je l’admets. Et franchement, j’aurais préféré continuer, tant en ce moment mes merveilleux insignifiants m’aident à respirer. Mais avec l’allocution de François Fillon, ce 1er mars, convoqué en vue d’une mise en examen et qui se maintient, l’atmosphère irrespirable de (...)

Lire la suite

mercredi 22 février 2017

Montez le son ! Dixième compte-rendu de mandat radiophonique sur RDWA (podcast)

11180206-18574042.jpg

De retour pour une nouvelle année sur RDWA avec le "compte-rendu de mandat radiophonique" qui fait suite aux assemblées plénières de la région Auvergne-Rhône-Alpes - La dernière s'est tenue le 9 février 2017. Nous commentons les points suivants : - Les manifestations à répétition devant (et même dedans ?!) l'hôtel de région - Le "tout routier" face au TER - Le plan "montagne/neige/ski/canon" et l'affaire Chabert - Les travailleurs détachés, les migrants, les délinquants solidaires et la fachosphère sur les réseaux sociaux - Le SRESRI Puis nous évoquons mes (...)

Lire la suite

lundi 30 janvier 2017

Moitessier, Hamon, Mélenchon, Roc d'Enfer, écosocialisme et FNSEA : un Dimanche en Politique dense sur France 3 !

IMG_7611.PNG

Voici le "replay" de l'émission Dimanche en politique dont j'étais l'invitée sur France 3 Rhône-Alpes. Du mythe Moitessier au Roc d'Enfer, en passant par Benoit Hamon, La France Insoumise et la campagne Jlm2017, mais aussi par un débat fort intéressant sur l'agriculture biologique et la politique menée par Laurent Wauquiez à la Région, dont je vous ai déjà abondamment parlé... C'était cette fois face à un représentant de la FNSEA. Voir le papier spécial consacré à ce sujet avec un extrait vidéo : "le plaidoyer bio de Corinne Morel Darleux" Tout le détail du contenu de cette (...)

Lire la suite

mardi 24 janvier 2017

Le jour où un moineau punk m’a rendu l’émerveillement

1701chronique.jpg

Chronique publiée sur Reporterre le 21 janvier 2017   J’évoquais, dans ma chronique de septembre dernier, la mésange de Sylvain Tesson : « Cette mésange, mon Dieu, comme celle de cette fenêtre de cabane ouverte sur les forêts de Sibérie. Le cœur gonflé de gratitude. » C’était une tentative de mise en mots de ces « merveilleux insignifiants » qui m’avaient accompagnée tout l’été. Depuis, l’automne puis l’hiver se sont succédé. J’ai traversé des moments où dénicher ces petites parcelles de beauté s’est révélé plus ardu, comme cela arrive à chacun quand la vie se fait tourmentée, hachée, (...)

Lire la suite

jeudi 19 janvier 2017

Bourrasque et Rattrapage de début d'année

chronique1.jpg

C'est terrible comme avec les réseaux sociaux ce blog n'est plus alimenté. Une honte. Je n'ai même pas fait ma traditionnelle guirlande de Noël cette année... J'aurais pourtant pu vous y parler par exemple de ce film argentin, El Ultimo Elvis, qui m'a émue aux larmes et flanqué des frissons comme aucun film ne l'avait fait depuis Alabama Monroe. Ou d'une de mes lectures préférées de l'année, "Chez soi - Une odyssée de l'espace domestique" de Mona Chollet, ou encore ce témoignage bouleversant d'Asli Erdogan, tout juste libérée... Et côté politique, ce n'est guère mieux : j'ai toujours (...)

Lire la suite

jeudi 22 décembre 2016

Montez le son ! Neuvième compte-rendu de mandat radiophonique sur RDWA (podcast)

10814648-17866560.jpg

Voici mon dernier compte rendu de mandat radiophonique sur la radio du Diois RDWA, dans lequel je reviens sur la dernière session en Auvergne Rhône Alpes, du 16 décembre 2016, et où nous commentons les points suivants : - Le budget 2017 - Le SRDEI - Le TER - La commission Montagne - Déplacement à Cuba - Déplacement à Berlin   Corinne Morel Darleux : Rapport de l'Assemblée plénière régionale du 16 décembre 2016 Date : 20.12.16 Lieu : Studio RDWA Durée : 44'43'' Réalisation : Becky (...)

Lire la suite

lundi 19 décembre 2016

Si l’on veut que le train vive, il faut le faire savoir (Ode au rail, 3/3, Chronique Reporterre)

arton11178-f0201.jpg

Chronique publiée sur Reporterre le 15 décembre 2016 Troisième et dernier épisode de mon "Ode au rail" sur Reporterre. Lors de la dernière assemblée plénière du 16 décembre à la Région Auvergne Rhône-Alpes, nous n'avons fait que prolonger la Convention TER existante, les négociations sont toujours en cours, et cet appel au coup de klaxon citoyen est donc toujours d'actualité, n'hésitez pas à diffuser... Episodes précédents : Crains qu'un jour un train ne t'émeuve plus (Ode au rail, 1/3, Chronique Reporterre) L’incompréhensible obstination des décideurs politiques à tuer le rail (Ode (...)

Lire la suite

vendredi 16 décembre 2016

L’incompréhensible obstination des décideurs politiques à tuer le rail (Ode au rail, 2/3, Chronique Reporterre)

arton11067-7d868.jpg

Chronique publiée sur Reporterre le 1er décembre 2016 Parce que nos trains le valent bien, une chronique spéciale en trois épisodes consacrée au rail : sa dimension sensuelle et romanesque, la casse qu'en ont fait les politiciens, et enfin, dans le troisième et dernier épisode, un appel au coup de klaxon citoyen. (pour lire la première Ode au rail 1/3 "Crains qu'un jour un train ne t'émeuve plus"... c'est là) Si tout le monde aime le train, le développement du rail devrait être un sujet en or, jalousement protégé, revendiqué, instrumentalisé, même, par les politiques : ils surfent (...)

Lire la suite

jeudi 15 décembre 2016

Corinne Morel Darleux - Yannick Jadot, le débat sur Mediapart (vidéo)

J'ai été invitée par Mediapart à débattre d'écologie, et de nos programmes respectifs EELV - PG / France Insoumise, avec Yannick Jadot le candidat d'EELV à la présidentielle, le 7 décembre dernier. Il a été question d'écologie, mais aussi de décentralisation et du rôle de l'Etat, d'éducation, d'international et d'Europe. Voici la vidéo de nos échanges. (...)

Lire la suite

mercredi 14 décembre 2016

Tribune : On a testé pour vous la droite dure en Auvergne Rhône-Alpes (On ne vous recommande pas)

image_groupe_RCES_01_16.jpg

TRIBUNE des élu-es du Rassemblement RCES en Auvergne Rhône Alpes Voilà 1 an que Laurent Wauquiez est élu à la tête de la région Auvergne Rhône-Alpes. Les observateurs nationaux considèrent cette région comme un laboratoire, une terre d'expérimentation de la ligne majoritaire chez Les Républicains aujourd'hui. Cette ligne, incarnée par le candidat à la présidentielle François Fillon au niveau national, est déjà mise en oeuvre chez nous par Laurent Wauquiez. En vue de l'élection présidentielle de 2017, les 8 élu-e-s du groupe du Rassemblement (EELV / Parti de Gauche / Nouvelle Donne) veulent (...)

Lire la suite

lundi 12 décembre 2016

#DécodonsWauquiez - Episode 2 : La sécurité

Securite.jpg

Le premier épisode (à voir ici) a joliment tourné, avec des échos très positifs, voici donc un nouveau #DécodonsWauquiez avec une deuxième affiche de "La Région voit grand", cette campagne à 600.000 euros de la Région Auvergne Rhône Alpes qui méritait quelques éclaircissements. Pour ce deuxième épisode, un focus sur la sécurité selon Monsieur Wauquiez : il y est question de lycées, de trains et de gares, de policiers, de portiques, de rapports de la cour des comptes et de caméras. La droite dure, en Auvergne Rhône Alpes, on la voit bien. Si ça pouvait servir d'enseignement et de (...)

Lire la suite

mardi 29 novembre 2016

Sortir de sa zone de confort. Et regarder Cuba.

489485101

Comme le dit Janette Habel : « C’est cela qui résiste à l’analyse ; c’est un défi pour la pensée unique (...) Il y a une spécificité du système politique cubain, mal analysé par une pensée manichéenne : c’est soit, pour les uns, la Corée du Nord, soit, pour les autres, le paradis socialiste que l’Union soviétique n’a pas pu incarner. Rien de cela ne répond à la complexité de la réalité cubaine. » C'est une vraie discipline que de lutter en politique - y compris parfois contre soi-même - pour éviter le manichéisme qui sert souvent de paravent au sectarisme. C'est tellement tentant parfois. (...)

Lire la suite

samedi 26 novembre 2016

#DécodonsWauquiez - Episode 1

Economie.jpg

A force de passer devant ces nouvelles affiches de communication de la Région et de me dire que c'était quand même abusé de tordre à ce point la réalité, j'ai fini par décider de me lancer dans ce petit décryptage en vidéo. Cette série n'a pas l'ambition de révolutionner le monde, certes pas, mais au moins de remettre quelques points sur les i, et de faire entendre une autre musique, légère mais insistante - qui petit à petit, si j'en crois les messages que je reçois, trace son sillon dans des esprits de plus en plus avertis... Il y est question d'impôts, de cumul d'indemnités, du projet (...)

Lire la suite

jeudi 24 novembre 2016

Tout ce que vous préfèreriez ne pas savoir sur les dernières idées de Laurent Wauquiez (désolée)

IMG_6082.JPG

Je vous ai déjà parlé ici abondamment du nouveau "plan régional pour l'agriculture biologique" et de tout le bien que j'en pensais... Mais ce n'était hélas pas le seul sujet à l'ordre du jour de cette assemblée plénière du 17 novembre dernier. Sécurité, caméras de vidéosurveillance dans les espaces publics, gares et lycées, gratuité des trains régionaux pour les policiers armés en dehors de leurs heures de service, de nouvelles sanctions pour les bénéficiaires du RSA, des effets d'annonce en pagaille et une Région qui va se mettre à l'arrêt le temps de la campagne... Tout ce que vous (...)

Lire la suite

- page 1 de 72

Haut de page