Coordinatrice des Assises de l'écosocialisme, Parti de Gauche, Conseillère régionale Front de Gauche en Rhône Alpes, Membre du Bureau exécutif du Parti de la Gauche Européenne et du bureau de la Fondation Copernic. D'inspiration écolo-radicale, défend la transition écologique et la révolution citoyenne. (lire la suite) corinne morel darleux

Une suggestion à M. Hollande qui semble en panne d'idées pour la COP21

Oulx.jpgNon mais quel contre-sens une fois encore... C'est bien la peine d'aller à Manille avec Nicolas Hulot et Marion Cotillard, alors qu'on nous annonce en France 9.000 emplois en moins à la SNCF dans les cinq ans qui viennent ! Alors qu'on a jamais eu autant besoin de rail, n'en déplaise à M. Macron.

Une idée M. Hollande, puisque vous semblez chercher des annonces pour le sommet climat Cop21 : rouvrir les infrastructures de fret existantes. Les rails existent, les cheminots savent faire, les entreprises en ont besoin et on réduirait pollution et gaz à effet de serre... On a tous intérêt à sauver ces emplois.

ReseauFerre.jpgIl y aurait des tas de choses à faire : remettre en place la pratique du wagon isolé, qui permettait aux PME d'acheminer leurs marchandises sans remplir tout un train, rouvrir les lignes et gares de fret existantes, comme sur le plateau de Millevaches dans le Limousin ou à Portes les Valence en Drôme, lancer un véritable plan de report modal, revenir sur l'autorisation de circulation des 44 tonnes, voilà qui aurait de l'allure.

Mais non, non content d'accompagner le démantèlement de la SNCF par paquets ferroviaires successifs au niveau européen, voilà que M. Hollande préfère parader aux côtés de M. Renzi, son homologue italien. Et à quoi au juste va servir le sommet franco-italien qui a eu lieu le 24 février entre ces deux chefs d’État ? A demander conjointement des fonds européens au profit d'un projet, le Lyon-Turin, d'un coût total de plus de 26 milliards d'euros, qui accumule les conflits d'intérêts, sur des coûts non certifiés, avec de nouveaux tunnels à creuser à travers les montagnes, et tout ça pour des trains dans 30 ans, dont on ne sait même pas au vu des prévisions de trafic si ils seront utilisés ! 

NonLyonTurin7Mars.jpgQuelle hypocrisie, alors que rien n'est fait pour le report modal, que le deuxième tube du tunnel routier du Fréjus est ouvert aux camions et que les habitants des vallées souffrent chaque jour de la pollution (1). Quel aveuglement, alors qu'une alternative existe, portée par les associations locales, sur la ligne ferroviaire existante déjà modernisée. Non franchement, ce sommet franco-italien ne sert à rien, comme rien ne justifie le Lyon-Turin.

Alors rendez-vous pour toutes celles et ceux qui le peuvent le 7 mars à Saint Michel de Maurienne, pour qu'on mette les camions sur les trains. Et pas dans trente ans, maintenant.

(1) dont Air Rhone Alpes indique toutefois que moins de 6% des émissions de particules fines (PM10) dans la Vallée de l'Arve sont dues aux pois lourds, locaux et internationaux, un chiffre à méditer...


Lire aussi :

Lyon-Turin : communiqué du Parti de Gauche Rhône-Alpes

Coup de gueule ferroviaire du Diois

La caravane du rail (articles et vidéos)

Quand Monsieur Mariton déraille (ses gares)

Voitures et pollution : le gouvernement à contresens (Tribune Mediapart)

sensinterditpieton.jpg

Voitures et pollution : le gouvernement à contresens Publiée le 26 février 2015 sur Mediapart |  Mathieu Agostini, conseiller municipal des Lilas (Seine-Saint-Denis), Corinne Morel Darleux, conseillère régionale Rhône-Alpes, Danielle Simonnet, conseillère de Paris et Didier Thévenieau, responsable  […]

Lire la suite

Ces derniers mois, du côté de l'écosocialisme...

Logo ASSISES ECOSOCIALISME

J'avais fait ici-même un point d'étape lors la rentrée dernière, mais depuis septembre le moins qu'on puisse dire est que les actions se sont enchainées, jusqu'au week end dernier où notre participation à la seconde conférence méditerranéenne à Istanbul organisée par le PGE (parti de la gauche  […]

Lire la suite

Désobéir et reconstruire ? On en parle à Tarbes le 25 avril

INVIT_25_AVRIL_2015_PG65-page-001.jpg

Transformer la crise en opportunité : l'aspiration au bonheur est universelle

IstanbulVue.JPG

J'étais invitée ce week end à la seconde Conférence méditerranéenne organisée à Istanbul pour présenter notre travail sur l'écosocialisme, en introduction de la session "Growth, social justice, ecology, socialism" (croissance, justice sociale, écologie, socialisme). Sont également  […]

Lire la suite

Istanbul, où neige et internationalisme se disputent la vedette

image.jpeg

J'ai abandonné à regret les rues enneigées d'Istanbul ce midi pour rejoindre à deux pas de la place Taksim une salle aveugle, pleine à craquer et bourrée de caméras. Des camarades venus de Grèce, d'Espagne, du Maroc, du Portugal, de Tunisie, d'Italie, mais aussi d'Allemagne ou du Danemark...  […]

Lire la suite

S'occuper des vivants, savourer chaque moment - Chronique du Diois sur Reporterre - Saison 1 Episode 7

sdb_s.jpg

CHRONIQUE - La nature n’a pas de morale Publiée sur Reporterre le 17 février 2015 Douleur et consternation, un jeune est mort sur le Vercors. « La nature ne connait pas de morale (...) Mais je crois qu’il existe des drames sans coupables et que parfois face à l’indicible, la meilleure chose à faire  […]

Lire la suite

Se remplir le regard de baroque, se perdre à Constantinople

istanbul-gravure.jpg

Je pars demain en Turquie, pour une conférence sur l'écosocialisme. Comme à chaque départ, une curieuse forme anticipée de nostalgie légèrement inquiète me saisit. Un ressort romantique qu'un rêve d'Orient ne demande qu'à exacerber. De fortes averses de neige sont annoncées à Istanbul pour les jours  […]

Lire la suite

- page 1 de 160